Inter-Logistic Europe migre vers Reflex WMS Web pour gérer ses entrepôts

20/12/2017 | Hardis Group

Le prestataire logistique implanté dans le Grand Est de la France s'appuie le WMS de Hardis Group pour gérer ses entrepôts depuis 2005. En 2017, il a basculé la gestion de l'ensemble de ses activités et clients sur l'édition Web de Reflex WMS pour gagner en ergonomie, en simplicité d'utilisation et en agilité.

Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, annonce qu'Inter-Logistic Europe, prestataire logistique implanté dans l'Est de la France, a migré de Reflex WMS AS/400 vers Reflex WMS Web. La nouvelle édition du logiciel d'entrepôt a été déployée et adoptée en quelques mois, grâce à son architecture web, ses interfaces intuitives et à l’accompagnement des consultants Hardis Group.

 

Inter-Logistic Europe migre vers Reflex WMS Web pour gérer ses entrepôts

 

Reflex WMS hébergé depuis 2005

Créée en 2003, Inter-Logistic Europe propose des prestations logistiques depuis ses quatre entrepôts de Fontaine, près de Belfort (15 000 m2), Hecken (8 000 m2 ), Ensisheim et Burnhaupt (4 000 m2), proches de Mulhouse (Alsace). L'entreprise, qui compte une trentaine de salariés et de clients, dispose de savoir-faire spécifiques dans le domaine de la logistique industrielle, de la logistique inversée (d'appareils informatiques et électroniques, entre autres) et du e-commerce. Elle délivre également des prestations de services logistiques in situ. Dès 2005, suite au déménagement de ses activités d'un entrepôt de 800 m2 vers un nouveau site de 5 000 m2, la décision est prise par Frédéric Réveillé, fondateur d'Inter-Logistic, de s'équiper d'un logiciel de gestion d'entrepôt pour répondre à des besoins logistiques qui étaient simples mais essentiels : identifier les palettes, optimiser la préparation de commandes et des palettes, permettre à ses clients de visualiser leurs stocks via un portail. "A l'époque, après avoir étudié de nombreuses solutions, nous avons opté pour Reflex WMS parce que le logiciel était robuste, fiable et avait une bonne réputation auprès d’entreprises plus grosses que la nôtre. Hardis proposait également Reflex en mode ASP, à savoir hébergé dans leur datacenter, ce qui nous évitait d'avoir à gérer les infrastructures informatiques", se souvient Frédéric Réveillé.

Bascule vers Reflex WMS Web en 2017

Au fil des années, Reflex WMS a su s'adapter aux évolutions des activités et des besoins des clients d'Inter-Logistic. En 2016, la société décide de migrer vers Reflex WMS Web. Si le plus gros client de la société venait de s'équiper de Reflex, ce qui allait faciliter les échanges, d'autres raisons ont motivé la décision : "Les nouvelles interfaces étaient beaucoup plus intuitives et accessibles à partir de terminaux codes-barres mobiles à écran tactile. Une solution de bipeurs en 3G a été proposée et intégrée par Hardis pour nos entrepôts non équipés du Wifi. Et enfin, nous allions pouvoir être plus agiles pour déployer de nouveaux dossiers, notamment en e-commerce", indique Frédéric Réveillé. Le choix est également pris de continuer de confier l'hébergement de la solution à Hardis Group, dans son cloud privé.

En mars 2017, le projet démarre avec l'assistance d'une équipe de quatre consultants Hardis Group, fonctionnels et techniques. Six mois après, fin septembre 2017, c'est un déploiement "big bang" de Reflex WMS Web qui est réalisé, afin d'éviter d'avoir à gérer un double système, même temporairement : si le choix a été fait de conserver la base AS/400 pendant un an, par sécurité, l'ensemble des activités, des clients et des entrepôts ont basculé le même jour sur le nouveau système. Quelques jours de formation ont suffi pour prendre en main la solution, du fait de son ergonomie et de sa simplicité d'utilisation.

Après cette migration réussie, Inter-Logistic compte continuer de s’appuyer sur la réputation de Reflex dans le cadre d’appels d’offres et la recherche de nouveaux clients pour lesquels la solution de gestion d’entrepôt est un point déterminant.