28/02/2018 - Hardis Group se réorganise pour se développer dans les services cloud

L'ESN crée un cinquième domaine d'activité stratégique, dédié à l'intégration de composants cloud prêts à l'emploi et le développement d'applications "Cloud Native". Elle propose également de nouvelles offres de conseil et d'hébergement en cloud public et hybride. Une nouvelle étape pour offrir plus d'agilité à ses clients dans leur transformation digitale et accélérer la conception de nouvelles solutions numériques à forte valeur ajoutée.

Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, annonce la création d'un cinquième domaine d'activité stratégique (DAS). Baptisé Cloud Platform , ce DAS porte ses offres d'intégration d'applications et de conception de solutions logicielles métiers capitalisant sur les composants cloud et les technologies d'intelligence artificielle proposés par Salesforce, Amazon Web Services, Google ou Facebook. En parallèle, le DAS Cloud Operations étoffe ses offres de services d'hébergement en cloud privé, public et hybride, avec du conseil en sécurité, de l'expertise sur les réseaux virtuels ou sur le DevOps. La direction de Cloud Platform est confiée à Karim Ogbi, tandis que Stéphane Cotet est nommé directeur de Cloud Operations. Cette réorganisation constitue une nouvelle étape de la stratégie de Hardis Group visant à accompagner ses clients, grâce aux services cloud, dans la transformation agile de toutes les couches de leur système d'information : applications métiers front et back office et infrastructures qui les hébergent.

Création du domaine d'activité stratégique Cloud Platform

Cloud Platform vient s'ajouter aux quatre domaines d'activité stratégiques préexistants, à savoir Business Consulting (conseil), Business Applications (développement d'applications), Cloud Operations (hébergement cloud) et Reflex Solutions (logiciels d'exécution logistique). Le nouveau DAS portera les offres de conception et d'intégration d'applications métiers innovantes, combinant composants, services cloud et technologies d'intelligence artificielle (prédictive ou cognitive) proposés par Salesforce, Amazon Web Services, Google Cloud Platform, Workplace by Facebook ou encore IBM Watson. Et ce, notamment, dans le domaine des systèmes d'information clients (CRM, engagement client, marketing prédictif...), des outils de collaboration internes (réseaux sociaux d'entreprise intégrant des chatbots) et des échanges d'informations et de données dans le domaine des objets connectés.

Outre les services d'intégration, Cloud Platform sera également en charge du développement de solutions logicielles pré-packagées, à partir des composants ou services disponibles sur ces plateformes cloud, adaptées aux besoins des entreprises des secteurs cibles de Hardis Group, en particulier la finance, l'assurance, l'énergie, la distribution et la logistique.

Karim Ogbi, est nommé directeur de cette nouvelle activité, qui compte 65 collaborateurs. Auparavant, il chapeautait Cloud Operations. Il est rattaché à Marc Bourgeat, qui dirige également Business Applications.

"Cette nouvelle entité s'appuiera sur les talents de Synefo et Bluetis, qui nous ont rejoints en 2017, et des centres d'excellence situés en région Rhône-Alpes et à Lille. Notre ambition est grande : nous tablons sur un chiffre d'affaires de près de 7 millions d'euros dès 2018 et comptons réaliser 25 recrutements cette année pour ce DAS", indique Nicolas Odet, directeur général de Hardis Group.

DAS Cloud Operations : nouvelles offres de services

De son côté, le DAS Cloud Solutions, qui compte 110 collaborateurs, devient Cloud Operations. Stéphane Cotet, qui était précédemment directeur régional Rhône-Alpes Business Applications, prend la direction de cette activité. Directement rattaché à Nicolas Odet, il a pour principales missions de développer de nouvelles offres de cloud public et cloud hybride reposant sur Amazon Web Services, Microsoft Azure ou Google Cloud Platform ainsi que de nouveaux services, notamment de conseil en transformation et en hybridation de systèmes d'information (architecture, sécurité, DevOps...). Dans la continuité des chantiers engagés en 2017, il a également comme objectif d'améliorer l'efficience opérationnelle de l'activité par l'automatisation des processus d'exploitation et la mise en œuvre d'outils prédictifs.

"Cette activité est en forte croissance. Compte-tenu de sa criticité pour nos clients, nous poursuivrons les actions entamées pour industrialiser au maximum nos opérations d'exploitation d'infrastructures et anticiper au mieux les dysfonctionnements. Nous comptons embaucher 15 nouveaux collaborateurs en 2018 pour ce DAS", précise Nicolas Odet.